Comment s'assurer après une résiliation par l'assureur ?


Comment s'assurer après une résiliation par l'assureur ?

Tout comme l'assuré, l'assureur peut mettre fin à un contrat d'assurance, pour de nombreuses raisons. Après une telle situation, l'assuré a souvent du mal à trouver un nouvel assureur. Comment s'assurer après avoir été exclue ?

Quels sont les motifs de résiliation par l'assureur

Le Code des assurances prévoit des lignes autorisant les assureurs de résilier l'assurance d'un de ses clients. En effet, un assureur décide souvent de mettre fin au contrat entre lui et son client lors que ce dernier est devenu un client à risques. Dans la plupart des cas, ce dernier ne paie pas la prime de l'assurance, cumule 3 accidents ou commet un incident de permis (état d'ébriété au volant, excès de vitesse…). Tous les ans, presque toutes les compagnies d'assurance font le tri pour ne garder que les bons clients.

D'autres cas peuvent aussi inciter l'assureur à résilier le contrat d'assurance :

  • Cotisations non payées
  • Échéance
  • Sinistre
  • Omission ou déclaration inexacte de l'assuré
  • Changement de situation (décès, mariage, retraite…)
  • Vente, cession, donation d'un véhicule ou d'un bateau de plaisance
  • Héritage, vente ou donation d'un bien

Si l'un ou plusieurs de ces cas se présentent, les assureurs refuseront toutes formes de couvertures ou augmenteront considérablement les prix.

Retrouver un assureur après une résiliation

Après que l'assureur à résilier le contrat d'assurance, il n'est souvent pas facile de souscrire une nouvelle assurance auprès d'un autre organisme. En effet, si une personne a été radiée par une compagnie d'assurance, les autres comprendront par conséquent que c'est client à risque. Si bien que la plupart d'entre eux refusent tout simplement de les recevoir.

Heureusement, ceux qui acceptent sont également nombreux, en application des tarifs plus importants. Quoi qu'il en soit, un tel client fera l'objet d'une étude approfondie, nécessitant un traitement personnalisé. Ce qui est certain, c'est que s'assurer est indispensable, bien que trouver un nouvel assureur et un contrat d'assurances multirisques habitation ou d'une assurance auto puisse être très difficile.

Vers qui se tourner ?

  • Le Bureau central de tarification (BCT)

Le bureau central de tarification ou le BCT peut vous aider à bénéficier d'une couverture, même si vous avez le profil d'un client à risques. Pour cela, il va obliger un assureur de vous couvrir, mais pour la responsabilité civile et la couverture minimum obligatoire seulement. Pour en bénéficier, vous devez contacter 3 assureurs et leur demander une demande de devis chacun. Vous pouvez par exemple faire une comparaison d'assurance. Le BCT examinera les réponses et choisira la proposition qu'il juge être la plus intéressante. Il va ensuite revoir le montant de la prime nécessaire et obligera l'assureur de vous couvrir. 

  • Faire appel à une compagnie spéciale malussée

D'autres compagnies qui se spécialisent dans la couverture des assurés à risque existent également. Plus rapide que le BCT, une compagnie spéciale malussée offre plusieurs opportunités. Elle permet surtout de souscrire une assurance très rapidement et offre deux options à l'assuré : assurance au tiers ou assurance tous risques. Frédéric Hottinger et ses partenaires peuvent vous renseigner sur ces cas particuliers.